Le 24 novembre 2020

 

Le Festival s’est tenu pour la deuxième année consécutive dans les locaux de l’abbaye de Pontlevoy. Que la SCI Gelduin, propriétaire des lieux, soit remerciée de nous l’avoir permis et de nous en avoir facilité la réalisation parmi  ses nombreuses activités de l’été.

La Covid 19 a fortement marqué de son empreinte l’édition 2020 du Festival.

Après la fin du confinement et la possibilité de rouvrir sous conditions les salles de spectacle fin mai et après avoir consulté les mélomanes ayant réservé des places jusqu’au 17 mars (date de début du confinement), les partenaires privés, les bénévoles de l’association, le Conseil d’Administration a décidé de tenter l’aventure en annulant voire en limitant drastiquement des investissements prévus afin de limiter les risques financiers.

A notre grande surprise la réponse des mélomanes, malgré les contraintes de distanciation, les masques à porter, l’absence des buvettes et des entractes, nous a surpris. Nous enregistrons notre meilleure fréquentation payante depuis quelques années. Si les retours concernent principalement la qualité et l’originalité de la programmation de notre directeur artistique François Chaplin, beaucoup d’entre vous nous ont dit avoir besoin d’animations culturelles et de convivialité.

Nous notons par ailleurs une forte progression des commandes par internet directement à partir de la billetterie du site. Ce mode de réservation aura représenté presque 30% de notre billetterie.

Pour ce qui concerne « Concerts en Mai », les dates de concert ont pu être reportées, en septembre. Les deux concerts se sont déroulés dans la chapelle de l’abbaye avec un public particulièrement nombreux, sur des programmes autour du chant grégorien le vendredi 25, et, c’était une première pour l’association, une création de l’Ensemble Banquet du Roy, le samedi 26. Après une semaine de résidence pendant laquelle  les élèves des écoles primaires de Thenay et Monthou-sur-Cher ont été accueillis,  la création « Sur les pas de Francisco Guerrero de Séville à Jérusalem » s’est terminée par une ovation débout.

Le confinement de novembre et l’impossibilité d’obtenir une salle communale ont empêché pour l’instant la tenue de l’assemblée générale de l’association.

Au plaisir de vous revoir très bientôt.

Hubert ARMAND

 

"Là où est la Musique, il n'y a pas de place pour le mal".

Miguel de Cervantes (1547 - 1616)